Maison de Mas-Felipe Delavouët à Grans (13)

12 Sep 2019

Mais qui est donc Mas-Felipe Delavouët ?

La conférence donnée le 10 septembre au Musée Vouland par M. René Moucadel nous avait déjà bien éclairés sur la vie (1920-1990) et l’œuvre de l’écrivain. Il a replacé l’œuvre dans la perspective historique de l’évolution de la langue et de la littérature provençales, des origines au 11e s. avec les Troubadours, jusqu’à nos jours en passant par Frédéric Mistral et Théodore Aubanel . Cette œuvre interroge la destinée humaine à travers les thèmes basiques et grandes questions de l’existence. La lecture de nombreux extraits a permis de goûter la langue provençale et d’apprécier la version française. Cette œuvre est regroupée en 5 volumes portant le simple titre « Pouèmo » (Poème).

La visite au Mas du Bayle Vert à Grans le 12 septembre a permis d’approfondir la connaissance de l’œuvre et d’en deviner une partie des sources d’inspiration.

C’est un mas traditionnel, orienté au sud, entouré de grands arbres et de champs. Son origine remonte au 18e s. et il a été transformé au 19e s. Des bâtiments annexes (écuries du 18e s., hangars, remises) l’entourent. Un jardin médiéval a été aménagé sur une partie du terrain, avec les noms des plantes en provençal. C’est là que l’écrivain a choisi de passer sa vie et d’y être cultivateur tout en écrivant son œuvre.

Nous avons été accueillis par Mme Arlette Delavouët, l’épouse de l’écrivain, et par M. René Moucadel, Président du Centre Mas-Felipe Delavouët, Centre logé dans le mas. Leur accueil a été très chaleureux et ils se sont montrés attentifs à l’égard de chacun, répondant à toutes les questions avec beaucoup de bonne grâce.

La visite a commencé par l’exposition « Autour du Camin de la Crous » (Autour du Chemin de la Croix), l’un des grands poèmes de l’auteur (1966). A l’arrière du Mas, une petite salle d’exposition a été aménagée, accessible par l’extérieur. L’exposition montre la genèse de l’œuvre : manuscrits, tapuscrits, édition originale illustrée par des papiers découpés de Jean Thunin, des carnets de croquis. Elle présente également les caractères d’imprimerie Touloubre, créés par l’auteur, et utilisés pour éditer ses textes. Une vitrine présente « Camin de la Crous di Gardians » (Chemin de la Croix des Gardians), un poème écrit pour les Gardians de Camargue à leur demande.

Ensuite, Mme Delavouët nous a fait l’amitié de nous inviter à entrer chez elle, dans cette maison qui a été celle du poète, et où elle continue à vivre. Les pièces sont petites, un peu sombres, chauffées par des cheminées, pleines de livres partout, de peintures aux murs, d’une grande tapisserie réalisée par Mme Delavouët sur un carton de l’écrivain, et de nombreux objets de la vie quotidienne.

Les livres disponibles de l’auteur nous ont été présentés, des ouvrages extrêmement soignés, d’une grande élégance, sur un beau papier, ainsi que les numéros disponibles des Cahiers du Bayle Vert, revue du Centre, et des cartes postales, le tout à la vente.

Pour le pique-nique, des tables et des chaises ont été mis à notre disposition, et nous avons passé un très bon moment convivial. L’atmosphère était très calme, le temps ensoleillé et chaud, les arbres rafraîchissant.

Après quelques lectures de textes, nous sommes partis presque à regret …

 

 

Please reload

Recent Posts

September 26, 2019

Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Contenu: Michel BOST          

© Graphisme : M. Marti

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now