La Villa Noailles à Hyères

26 Sep 2019

Après une halte gourmande au restaurant «Le chez soi», les Amis participants à la sortie se sont rendus à pied ou en voiture à La Villa Noailles .

Notre guide, Yasmina Bénali nous attendait sur la terrasse baignée de soleil pour nous présenter le couple, commanditaire et propriétaire de cette villa. Le jardin en terrasses qui l'entoure domine la ville et s'ouvre sur le littoral plus lointain .

Edifiée de 1924 à 1932, elle est l'un des témoignages les plus révélateurs des nouveaux concepts de l'architecture contemporaine de l'entre deux guerres. Le projet est confié à l'architecte Robert-Mallet Stevens dont le cahier des charges avait pour injonction: «une petite maison intéressante à habiter«.

La petite maison en question était composée au départ de 5 chambres , d'un séjour et d'une salle à manger. Ce projet très modeste pour le couple Noailles répondait aux soucis hygiénistes de l'époque et rappelle les immeubles de «Le Corbusier». Chaque chambre donnait sur une terrasse et possédait une salle de bain, et toutes les pièces à vivre sont orientées plein sud .

Oubliant leurs exigences d'origine, afin de satisfaire à leur train de vie, Charles et Marie-Laure de Noailles font sans cesse agrandir et transformer l'édifice en ajoutant des annexes, une piscine, un gymnase, un squash jusqu'à ce que la villa atteigne les 1800m2.

 

L'architecte leur conseille les créateurs dont le mobilier s'accorde avec son architecture et signe lui même les transats pour la piscine . On trouve à la villa les ferronneries escamotables dessinées par Jean Prouvé abritant les meubles en tube métallique de Marcel Breuer, des tissus simultanés de Sonia Delauney transposés de l'Exposition internationale des Arts décoratifs de Paris (1925), un astucieux bar coloré dans les salles voutées de Djo-Bourgeois ...

Conseillés par Cocteau, Rivière et les meilleurs éditeurs et galeristes, Charles et Marie Laure de Noailles sont des mécènes attentifs à l'actualité artistique .Ils soutiennent entre autres Balthus et Dali, et acquièrent de nombreuses œuvres de Miro,Tanguy, Masson, Klee … On peut trouver de nombreux portraits de Marie-Laure de Noailles dont ceux de Picasso, Dora Maar ou Man Ray qui témoignent de leur mécénat .

Quant à la littérature, le couple soutient un renouveau intellectuel. Proche de Jean Cocteau, René Char, François Mauriac, Il fait entrer dans ses collections des manuscrits de Robert Desnos et Georges Bataille et acquiert le manuscrit original du marquis de Sade, ancêtre de Madame de Noailles afin de le replacer dans le courant des Lumières.

En musique et danse, Les Noailles suivent la carrière de Serge Lifar et soutiennent quelques grands projets chorégraphiques comme les Ballets russes menés par Massine.

Arthur Rubinstein ,Jean-Pierre Rampal faisaient partie de leurs amis et Les Noailles , très investis aussi dans le cinéma ont favorisé le succès du «Chien Andalou » de Bunuel.

L'exposition temporaire sur le design s'accorde parfaitement à ce lieu avant-gardiste qui ne peut pas mieux nous préparer à la visite du lendemain : celle de la fondation Carmignac .

 

 

 

Please reload

Recent Posts

September 26, 2019

Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Contenu: Michel BOST          

© Graphisme : M. Marti

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now